Monthly Archives: juin 2013

Vendredi Pasto

omme à l’accoutumée, nous avions tous rendez-vous ce vendredi 28 juin à Emmaüs pour le dernier temps de prière et de louange de l’année scolaire avec la pastorale diocésaine des jeunes : merci Seigneur pour Ta lumière dans nos vies !

Après la méditation des mystères douloureux du rosaire, nous avons vécu un magnifique temps de louange dansé avec de joyeuses chorégraphies qui sans aucun doute feront le buzz au JMJL ! Révigorés, nous avons accueilli l’enseignement du diacre permanent Jean-Paul Levif.

Rappelez-vous, durant cette année placée sous le signe de la foi, le Père Emmanuel Chaulvet nous a régulièrement enseigné sur les trois personnes trinitaires du Credo : Je crois en Dieu, Père, Fils et Esprit, dans de grands moments de partage. Alors en guise de conclusion, Jean Paul Levif nous a, lui aussi, donné son « éclairage-témoignage » (en live and direct) pleinement inspiré de l’Esprit Saint.

Pour ceux qui n’étaient pas là ou pour ceux qui ont envie de se « ressourcer» à nouveau, voici les enregistrements audios des temps forts du temps fort (oui à Pasto, on est toujours au centre du centre de l’info ;-) … pour l’évangélisation des jeunes, bien sûr)

Bon, la qualité du son n’est pas tip top, mais nous ferons mieux la prochaine fois.

Deux hommes, deux appels, une même foi…

Nous sommes, chacun d’entre nous, des êtres uniques à qui Dieu parle de façon particulière et privilégiée. L’Eglise nous le rappelle, où elle deux apôtres du Christ qui, de ce qu’ils étaient (l’un pêcheur, l’autre anti-chrétien) ont accepté de se laisser toucher par l’Amour de Jésus et de donner leur vie à Dieu le Père, en vivant sous la conduite de l’Esprit Saint. Ces deux personnages apparaissent dans le Nouveau testament et particulièrement dans le livre des Actes de Apôtres comme les figures fondatrices de l’Eglise.
Qui sont-ils ?

Pierre était, par le choix du Christ, le chef des Douze.
Paul, par le choix du Christ aussi, a été “l’avorton” né d’une façon violente (1 Co 15, 8).
Mais tous deux ont été unis par l’amour et le service du même Christ, de la même Église, de la même évangélisation.
Tous deux ont eu la même fin de vie : le martyre à Rome : l’Église de Rome est l’Église des apôtres Pierre et Paul. Pierre et Paul sont le symbole de l’Église catholique, diverse et une.
Quel humour de la part de Dieu !
Pour nous aujourd’hui, quelle joie d’appartenir à l’Église capable, non seulement de tolérer, mais de présenter comme modèle cet attelage, humainement voué à l’échec, et de célébrer ensemble deux hommes aussi contrastés.
Nos vocations aux chemins différents forment la richesse de l’Église, à condition que nous soyons des amoureux passionnés du Christ, comme Pierre et Paul.
“Tous les chemins mènent à Rome”, dit-on. Ce fut vrai, au sens littéral de l’expression, pour Pierre et Paul.
L’expression est vraie aussi pour nous, dans la mesure où nous vivons nos vocations dans un lien de plus en plus étroit à l’Église de Rome, dont le Christ a voulu qu’elle soit d’une […]

Par |29 juin 2013|A la Une|Commentaires fermés

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix

J’en ai marre….
Je vais craquer, piquer une crise…
Et ça va mal aller  :-(

Il est facile de se mettre en colère, de hurler tout ce qu’on a sur le cœur, sans que l’autre ne puisse placer un mot. Je ne parle même pas du flot d’insultes qu’on lance à un frère ou une sœur lorsque sur la route, il nous fait une belle queue de poisson  …

Laissez-moi vous raconter une petite histoire que j’ai lue.

– Lorsque deux personnes se fâchent l’une contre l’autre, leurs cœurs sont séparés par une grande distance d’amertume, de ressentiment, d’orgueil. Pour couvrir cette distance et réussir à communiquer, ils doivent crier. Et ainsi, plus ils sont en colère, plus ils crieront fort pour s’entendre.

– Quand on tombe amoureux, c’est tout-à-fait le contraire, heureusement me direz-vous! Les deux tourtereaux ne crient pas, leurs cœurs sont très proches, ils cherchent à faire l’unité en parlant d’une voix suave et douce. Très peu de distance les sépare puisqu’ils cherchent à se connaître.

– Et quand nos deux amoureux s’aiment encore plus et décident de faire un pas de plus dans le sacrement du mariage, ils parviennent  à communiquer même en chuchotant et un simple regard dira tout de ce qu’ils pensent, n’est-ce pas ?

Sans tomber amoureux de tout le monde, il est important .
Alors, dans nos discussions, cherchons à ne pas laisser nos cœurs s’éloigner de trop. Évitons les paroles blessantes qui  laissent inexorablement la distance s’installer entre nous.
Et si nous nous sommes trop éloignés, prenons le temps chaque jour de demander à Jésus, Prince de miséricorde, de nous apprendre à rechercher le chemin du retour.
Jacques 1:19-20 « Sachez-le, mes frères bien-aimés. Ainsi, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se […]

Par |26 juin 2013|Enseignement|Commentaires fermés

La Paix ? du Christ ?

Le sens du geste de paix n’est pas toujours bien compris. Au cours de la messe après le Notre Père, le prêtre ou le diacre dit à l’assemblée : « Dans la charité du Christ, donnez-vous la paix ». On échange alors un geste de paix en disant « La paix du Christ ».

Cela signifie que c’est la paix du Christ qui est la source de notre union fraternelle. C’est le sens de ce geste de paix qui surpasse la paix parfois fragile entre des peuples, des pays ou des Hommes. Il ne s’agit pas d’une sorte de bonjour (que l’on devrait plutôt faire au début de la messe), mais du don du Seigneur que nous partageons.

Parfois certains semblent hésitants ou détournent carrément le regard… Que signifie ce geste pour toi ? Peut-on réellement s’en passer ?

Manmay, Pasto anlè sa et te donne la parole…

Par |25 juin 2013|Pasto Inside|Commentaires fermés

Le pape François rencontre des parlementaires français

En recevant au Vatican une délégation de députés et sénateurs français, membres du Groupe d’amitié France-Saint-Siège, le pape François a invité les parlementaires à faire les lois en ayant toujours à cœur de « leur insuffler un supplément, un esprit, une âme, qui ne reflète pas uniquement les modes et les idées du moment, mais qui leur apporte l’indispensable qualité qui élève et anoblit la personne humaine. »
Voici, pour information, le discours exact qu’il a prononcé lors de cette rencontre, salle Clémentine, au palais du Vatican.

source : site du diocèse Martinique

Par |20 juin 2013|A la Une, Evènements|Commentaires fermés

La famille chrétienne

Familles, retrouvez le chemin de la prière !
Parents, cultivez chez vos enfants, le goût du sacré !

’Évangile montre les apôtres demandant à Jésus : « Apprends-nous à prier. » Cette quête profonde s’adresse, en particulier, à chaque parent, concernant la nourriture spirituelle que chaque enfant est en droit d’attendre dans le cadre du développement de sa Personne.
On parle de droit à l’éducation scolaire, on ne parle pas assez du droit à l’éveil à la Foi, du droit à l’intelligence du cœur.
C’est bien au sein de la cellule familiale, lieu privilégié de la construction de la « personne » que l’enfant doit faire ses premières expériences de rencontre avec Dieu, son Père Créateur de toute chose et Amour–source. C’est, là dans sa famille que le jeune enfant doit être initié au sacré. C’est qu’il doit être conduit progressivement à goûter à l’amour de Dieu, soit qu’il le reçoit, soit qu’il apprend à le donner.

Ecoutons l’exhortation du P. Stéphane Esclef extraite d’ un article de Paris Notre –Dame en date du 1 3 janvier 2011.
«Familles, retrouvez le chemin de la prière ! » …« Tous les instants, tous les moments de la journée doivent être l’occasion de glisser une phrase à teneur spirituelle, plus ou moins développée selon l’âge des enfants»– repas- lever-coucher. C’est cet « effet de répétition » qui inscrira quelque chose de profond dans leur cœur, « qu’ils comprendront et qu’ils approfondiront de mieux en mieux, à mesure qu’ils grandiront. » La prière n’est pas liée au niveau d’études ou au développement de l’intelligence. Guidés par l’exemple de ses parents, l’enfant, même petit, alors que le langage lui fait encore défaut, est capable de nouer une relation avec Dieu, peut-être même […]

Ps 78 en famille

Ici, les rappels du psaume 78 quant aux devoirs des parents de transmettre la Parole de Dieu, de génération en génération.
Aux jeunes qui disent que leurs parents les « saoulent » avec Dieu, que ce sont des principes dépassés, des exigences démodées, je confie ces paroles extraites du Psaume 78.

Le psalmiste rappelle la mission confiée à chaque parent de transmettre à leurs enfants l’héritage spirituel reçu de leurs parents eux-mêmes. Patrimoine légué de génération en génération, basé sur la confiance en Dieu et l’observation de la loi d’amour. Ce lait spirituel nécessaire à notre croissance spirituelle, participe à l’édification de l’Homme-Dieu qui sommeille en chacun. En toi aussi, lecteur de Pasto…
J’ouvrirai ma bouche …
Je publierai ce qui fut caché dès l’origine.

Nous avons entendu et nous savons
ce que nos pères nous ont raconté ;
Nous le redirons à la génération qui vient,
Sans rien cacher à nos descendants ( enfants) :
Les titres de gloire du Seigneur,
Sa puissance et les merveilles qu’il a faites.

Il établit en Israël une loi,
loi qui ordonnait à nos pères
d’enseigner ces choses à leurs fils,
pour que l’âge suivant les connaisse,
et leurs descendants à venir.

Qu’ils se lèvent et les racontent à leurs fils,
Pour qu’ils placent en Dieu leur espoir:
Que leur confiance doit être mise en Dieu,
Qu’ils n’oublient pas les hauts faits de Dieu
Et qu’ils observent ses commandements.

C’est donc au cœur de la cellule familiale que, de génération en génération, se scelle l’alliance entre Dieu et son peuple.
C’est là, que la Parole de Dieu se fait expériences de vie, partagées, de père en Fils, témoins vivants de la fidélité […]

Par |18 juin 2013|A la Une|Commentaires fermés

Je bosse avec Jésus

« Chers jeunes, pour beaucoup d’entre vous, les vacances ont commencé alors que pour d’autres c’est le temps des examens. Que le Seigneur vous aide à vivre cette période avec sérénité et à faire l’expérience de l’enthousiasme de la foi ».
Voici les mots prononcés par notre pape émérite Benoît XVI à cette même période en 2012. Cette prière est toujours d’actualité … C’est en s’associant à cette prière, que l’équipe de Pasto972 souhaite du courage et de la persévérance à tous ceux qui passeront des examens, des concours ou qui sont dans l’attente de résultats.

« Fòs » aussi à ceux qui ont déjà reçu leurs résultats (positifs ou négatifs) ; que vous soyez dans la Paix du Christ car la route de la Vie est longue, parfois difficile mais souvent heureuse. En prenant du recul, vous verrez à quel point l’Amour divin est infini.

« Car vos pensées ne sont pas mes pensées, et mes voies ne sont pas vos voies, oracle de Yahvé. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant sont élevées mes voies au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées. »
Isaïe chapitre 55, versets 8-9

 

Par |11 juin 2013|A la Une, Enseignement, Prières|Commentaires fermés

Mais où es-tu Papa ?

La fête des Pères est là et comme d’habitude, Pasto Inside pose sans tabou les vraies questions. Pourquoi les pères semblent-ils être les « mal-aimés » de la famille ?

Quelle place leur réserve-t-on réellement ?

Quelque soit l’état de ta relation avec ton père, discutons-en sans jugement, let’s go …

Je t’aime Papa

Aïe, aïe, aïe… cette phrase semble parfois plus évidente pour nos mamans que pour nos papas… Et pourtant, ils ont besoin d’autant d’amour que les mères.
En Martinique, inutile de faire des statistiques, pour comprendre que la relation avec les pères n’est pas évidente, parfois difficile, même très difficile.
En toutes circonstances, nous devons prier pour eux !
Ainsi, tu peux demander à Dieu la grâce de pouvoir accueillir ton papa comme il est, la grâce de lui pardonner ses erreurs, la grâce de le faire évoluer dans la Foi, la grâce de renouer avec un père « présent-absent » (on se comprend), la grâce de pouvoir lui dire un jour : Papa, je t’aime.

Par |11 juin 2013|A la Une|Commentaires fermés