Ici, les rappels du psaume 78 quant aux devoirs des parents de transmettre la Parole de Dieu, de génération en génération.
Aux jeunes qui disent que leurs parents les « saoulent » avec Dieu, que ce sont des principes dépassés, des exigences démodées, je confie ces paroles extraites du Psaume 78.Ps 78 Psaume

Le psalmiste rappelle la mission confiée à chaque parent de transmettre à leurs enfants l’héritage spirituel reçu de leurs parents eux-mêmes. Patrimoine légué de génération en génération, basé sur la confiance en Dieu et l’observation de la loi d’amour. Ce lait spirituel nécessaire à notre croissance spirituelle, participe à l’édification de l’Homme-Dieu qui sommeille en chacun. En toi aussi, lecteur de Pasto…

[Moi, Parent] J’ouvrirai ma bouche …
Je publierai ce qui fut caché dès l’origine.

Nous avons entendu et nous savons
ce que nos pères nous ont raconté ;
Nous le redirons à la génération qui vient,
Sans rien cacher à nos descendants ( [petits] enfants) :
Les titres de gloire du Seigneur,
Sa puissance et les merveilles qu’il a faites.

Il établit en Israël une loi,
loi qui ordonnait à nos pères
d’enseigner ces choses à leurs fils,
pour que l’âge suivant les connaisse,
et leurs descendants à venir.

Qu’ils se lèvent et les racontent à leurs fils,
Pour qu’ils placent en Dieu leur espoir:
Que leur confiance doit être mise en Dieu, [en Lui seul]
Qu’ils n’oublient pas les hauts faits de Dieu [surtout les grâces vécues dans leur famille]
Et qu’ils observent ses commandements.[« tu aimeras ton Dieu plus que tout, tu aimeras ton prochain comme toi-même »]

C’est donc au cœur de la cellule familiale que, de génération en génération, se scelle l’alliance entre Dieu et son peuple.
C’est là, que la Parole de Dieu se fait expériences de vie, partagées, de père en Fils, témoins vivants de la fidélité de Dieu. C’est là, que la Parole se fait vivante avec un Dieu Trinitaire, qui fait sa demeure en nous. C’est aussi là, que se vivent dans les joies comme dans les peines, le Dessein de Dieu sur chacun, sa volonté : un plan à la fois pour tous et chacun.
« Aimer vous les uns les autres » « pardonner 70 fois 7 fois» : C’est dans la communauté familiale que se vivent chutes et rechutes, effort et dépassement, émerveillement des premiers pas, joie d’un examen réussi. Peines et bonheur partagés.

Que Dieu bénisse nos familles et qu’éclate en chacune d’elle, sa victoire sur le mal.
Que règne dans nos familles le pardon, le partage, le respect de l’autre.
Que l’Amour infini du Cœur Sacré de Jésus, féconde nos foyers et imprime en nous, le modèle de Nazareth.

Amen.